Hautbois

Les instruments à anche apparaissent uniquement sur les bas-reliefs de la galerie nord d’Angkor Vat. Il est difficile, compte tenu de la piètre qualité de la sculpture, de les décrire précisément. La perce semble droite, voire très légèrement conique, le pavillon peu évasé. La caractéristique de l’instrument est sa pirouette oblongue probablement découpée dans une calebasse, une noix de coco ou dans une feuille de métal. De tels instruments sont encore joué à Java, notamment à Madura, une île au Nord de Java Est (Indonésie) sous le nom de tarompet et perdurent au Cambodge.
Dans ce dernier pays, la pirouette n’était employée, jusqu'en 2013, que dans le cadre privé de l’entraînement du musicien, afin de faciliter le jeu avec la technique de la respiration circulaire. Mais depuis notre mise en corrélation des instruments des bas-reliefs avec  l'instrument réel, les hautboïstes osent désormais jouer en public avec la pirouette.

En contexte militaire, le hautbois était déjà joué en couple (ou paire ?) au XVIe siècle.



Hautbois avec pirouette oblongue. Angkor Vat. XVIe c.
Hautbois avec pirouette oblongue. Angkor Vat. XVIe c.
 Paire de hautbois avec pirouette. Angkor Vat. XVIe s.
Paire de hautbois avec pirouette. Angkor Vat. XVIe s.
Pon Pong jouant du hautbois avec une pirouette en noix de coco. Cambodge.
Pon Pong jouant du hautbois avec une pirouette en noix de coco. Cambodge.
Inside a bat-shaped pirouette with outstretched wings in coconut. Notice the quadruple reed.
Intérieur de la pirouette en forme de chauve-souris les ailes déployées. Remarquez l'anche quadruple.